• Photo

    MAS Le Rosier Blanc :Sentier sensoriel et autres projets de jardins à venir

    Noter : 0 0 0 0 0 score : 0

    Plantation d'un sentier sensoriel pour les résidents de la maison mais également ouverture à l'Ehpad et à l'école de la commune, voire à d'autres publics.
    Autres projets à venir.
    Accompagnement par l'association Les Fleurs du Bien

  • Photo

    Jardin à But Thérapeutique de la RESIDENCE MUTUALISTE LES TILLEULS - EHPAD

    Noter : 0 0 0 1 1 score : 3
  • Photo

    Projet Jardin à But Thérapeutique - Stéphane Hessel

    Noter : 0 0 0 0 1 score : 2

    Projet porté par Christine Butin

  • Photo

    Potager Preher - Jardin Partagé Quartier Valbenoîte

    Noter : 0 0 0 0 2 score : 4
  • Photo

    Promenade Biophilique Secteur Saint Etienne- Barrage du Gouffre d'Enfer

    Noter : 0 0 0 0 2 score : 4
  • Photo

    Promenade Biophilique Secteur Gier - Jardin Botanique de Saint CHamond

    Noter : 0 0 0 1 1 score : 3

    Contacter Mr Michel Mannevy

  • Photo

    Promenade Biophilique Secteur Ondaine-Barrage du Sapt

    Noter : 0 0 0 1 1 score : 3
  • Photo

    Jardin de Layat: Jardin du réseau des Jardins de Santé Ligériens

    Noter : 0 0 0 0 3 score : 6

    Le Réseau Ligérien des Jardins de Santé, fédèré diverses initiatives de jardins qui visent à permettre de retrouver la santé, à travers le lien avec la terre et la relation au végétal, et en valorisant le lien social.

    En effet, nous constatons que de nombreuses maladies chroniques physiques ou psychiques, ou liées au vieillissement contribuent à réduire chez les patients qui en souffrent leur estime de soi, à limiter leurs capacités de réaliser des efforts physiques et peuvent détériorer leurs relations sociales, surtout quand ces maladies sont particulièrement stigmatisantes. Cela contribue notablement à limiter leurs possibilités de rétablissement et aggrave le cout de la prise en charge de ces malades

    Heureusement, il est de plus en plus prouvé par les expériences variées, nationales et internationales que la fréquentation de ces jardins a de nombreuses vertus thérapeutiques ainsi que le rappelle la Charte de la Fédération Nationale Jardin, Nature et Santé, nouvellement créée pour faire connaître les différentes initiatives encore éparses dans notre pays. Charte nous dit en effet: « Utilisé pour des activités de prévention ou de soin, les Jardins aident leurs usagers à prendre soin d’eux même, à maintenir ou améliorer leur santé, leur bien-être et leur qualité de vie ».

    Ils permettent un travail avec la terre, en pleine nature, qui permet une autre relation aux éléments naturels et à son environnement afin de s’y reconnecter, et d’y développer des émotions positives.
    Un jardin permet de faire des efforts physiques mesurés, car le travail est partagé avec d’autres jardiniers.

    Par ailleurs, le fait produire soi-même ses aliments naturels conduit chacun à un autre rapport avec son environnement (respect de la biodiversité, suppression des pesticides) et développe le plaisir de manger des aliments produits par soi et cuisinés parfois ensemble, contribuant à une nouvelle façon de s’alimenter.

    Autant d’éléments très importants dans une politique de prévention sanitaire, avec une nouvelle approche de l’alimentation et du lien social.

    Ces Jardins qui prennent Soin, nos jardins Ligériens, sont très divers dans leur constitution, leur histoire, leur implantation.

    Certains sont implantés à l’intérieur d’une structure hospitalière (CHU de St Etienne, Centre Hospitalier de Firminy à l’UCC et l’USLD) ou d’un EHPAD (EHPAD Stéphane Hessel de St Etienne, EHPAD des Tilleuls, La Grand-Croix) ou d’une unité psychiatrique, d’autres sont en plein cœur de parcelles de jardins ouvriers, (Jardin de Layat à Firminy, utilisé par un Hôpital de Jour (HDJ) de psychiatrie) ou intégrés dans une démarche sociale et culturelle ( par le Groupe d’Entraide Mutuel Les Moyens du Bord à Bel Air sur la Coline de Montaud).

  • Photo

    Jardin des Mélisses: un jardin du Réseau des Jardins de Santé Ligériens

    Noter : 0 0 0 0 7 score : 14

    Le Réseau Ligérien des Jardins de Santé, fédèré diverses initiatives de jardins qui visent à permettre de retrouver la santé, à travers le lien avec la terre et la relation au végétal, et en valorisant le lien social.

    En effet, nous constatons que de nombreuses maladies chroniques physiques ou psychiques, ou liées au vieillissement contribuent à réduire chez les patients qui en souffrent leur estime de soi, à limiter leurs capacités de réaliser des efforts physiques et peuvent détériorer leurs relations sociales, surtout quand ces maladies sont particulièrement stigmatisantes. Cela contribue notablement à limiter leurs possibilités de rétablissement et aggrave le cout de la prise en charge de ces malades

    Heureusement, il est de plus en plus prouvé par les expériences variées, nationales et internationales que la fréquentation de ces jardins a de nombreuses vertus thérapeutiques ainsi que le rappelle la Charte de la Fédération Nationale Jardin, Nature et Santé, nouvellement créée pour faire connaître les différentes initiatives encore éparses dans notre pays. Charte nous dit en effet: « Utilisé pour des activités de prévention ou de soin, les Jardins aident leurs usagers à prendre soin d’eux même, à maintenir ou améliorer leur santé, leur bien-être et leur qualité de vie ».

    Ils permettent un travail avec la terre, en pleine nature, qui permet une autre relation aux éléments naturels et à son environnement afin de s’y reconnecter, et d’y développer des émotions positives.
    Un jardin permet de faire des efforts physiques mesurés, car le travail est partagé avec d’autres jardiniers.

    Par ailleurs, le fait produire soi-même ses aliments naturels conduit chacun à un autre rapport avec son environnement (respect de la biodiversité, suppression des pesticides) et développe le plaisir de manger des aliments produits par soi et cuisinés parfois ensemble, contribuant à une nouvelle façon de s’alimenter.

    Autant d’éléments très importants dans une politique de prévention sanitaire, avec une nouvelle approche de l’alimentation et du lien social.

    Ces Jardins qui prennent Soin, nos jardins Ligériens, sont très divers dans leur constitution, leur histoire, leur implantation.

    Certains sont implantés à l’intérieur d’une structure hospitalière (CHU de St Etienne, Centre Hospitalier de Firminy à l’UCC et l’USLD) ou d’un EHPAD (EHPAD Stéphane Hessel de St Etienne, EHPAD des Tilleuls, La Grand-Croix) ou d’une unité psychiatrique, d’autres sont en plein cœur de parcelles de jardins ouvriers, (Jardin de Layat à Firminy, utilisé par un Hôpital de Jour (HDJ) de psychiatrie) ou intégrés dans une démarche sociale et culturelle ( par le Groupe d’Entraide Mutuel Les Moyens du Bord à Bel Air sur la Coline de Montaud).

  • Photo

    Les moyens du bord: Jardin du Reseau des Jardins de Santé

    Noter : 0 0 0 0 7 score : 14

    Le Réseau Ligérien des Jardins de Santé, fédèré diverses initiatives de jardins qui visent à permettre de retrouver la santé, à travers le lien avec la terre et la relation au végétal, et en valorisant le lien social.

    En effet, nous constatons que de nombreuses maladies chroniques physiques ou psychiques, ou liées au vieillissement contribuent à réduire chez les patients qui en souffrent leur estime de soi, à limiter leurs capacités de réaliser des efforts physiques et peuvent détériorer leurs relations sociales, surtout quand ces maladies sont particulièrement stigmatisantes. Cela contribue notablement à limiter leurs possibilités de rétablissement et aggrave le cout de la prise en charge de ces malades

    Heureusement, il est de plus en plus prouvé par les expériences variées, nationales et internationales que la fréquentation de ces jardins a de nombreuses vertus thérapeutiques ainsi que le rappelle la Charte de la Fédération Nationale Jardin, Nature et Santé, nouvellement créée pour faire connaître les différentes initiatives encore éparses dans notre pays. Charte nous dit en effet: « Utilisé pour des activités de prévention ou de soin, les Jardins aident leurs usagers à prendre soin d’eux même, à maintenir ou améliorer leur santé, leur bien-être et leur qualité de vie ».

    Ils permettent un travail avec la terre, en pleine nature, qui permet une autre relation aux éléments naturels et à son environnement afin de s’y reconnecter, et d’y développer des émotions positives.
    Un jardin permet de faire des efforts physiques mesurés, car le travail est partagé avec d’autres jardiniers.

    Par ailleurs, le fait produire soi-même ses aliments naturels conduit chacun à un autre rapport avec son environnement (respect de la biodiversité, suppression des pesticides) et développe le plaisir de manger des aliments produits par soi et cuisinés parfois ensemble, contribuant à une nouvelle façon de s’alimenter.

    Autant d’éléments très importants dans une politique de prévention sanitaire, avec une nouvelle approche de l’alimentation et du lien social.

    Ces Jardins qui prennent Soin, nos jardins Ligériens, sont très divers dans leur constitution, leur histoire, leur implantation.

    Certains sont implantés à l’intérieur d’une structure hospitalière (CHU de St Etienne, Centre Hospitalier de Firminy à l’UCC et l’USLD) ou d’un EHPAD (EHPAD Stéphane Hessel de St Etienne, EHPAD des Tilleuls, La Grand-Croix) ou d’une unité psychiatrique, d’autres sont en plein cœur de parcelles de jardins ouvriers, (Jardin de Layat à Firminy, utilisé par un Hôpital de Jour (HDJ) de psychiatrie) ou intégrés dans une démarche sociale et culturelle ( par le Groupe d’Entraide Mutuel Les Moyens du Bord à Bel Air sur la Coline de Montaud).

Voir Plus Photo loading